le blog

un espace pour tisser l'invisible

un espace pour nourrir la magie sur Terre

La peur enseigne la confiance

Coucou,

suite à mon partage sur notre peur la plus profonde (du moins, l'une de nos peurs les plus profondes, celle qui se cache sous de nombreuses autres peurs!),

j'ai à cœur de partager avec toi la vision de la peur que Maud Renard partage dans son livre "Habiter son utérus - au cœur de la gynécologie émotionnelle" et que j'ai laissé infuser en moi plus d'une lunaison et que je partage ici avec ma nuance.


Quand une émotion de peur se déclenche, c'est que le cerveau a enregistré qu'il y avait un danger imminent suffisamment élevé pour qu'il décide que notre survie (réelle ou imaginaire) est en jeu. Il peut s'agir d'une survie physique, une survie matérielle, une survie affective, une survie relationnelle...


La peur est un signal d'alarme. Notre cerveau nous indique que potentiellement l' évènement que nous rencontrons nous empêche d'être en sécurité. Notre réflexe est alors de fuir ou de se cacher.


Face à la peur, fuir ou se cacher, 2 alternatives au service de la survie.

Sur le long terme, l'une comme l'autre sont bloquantes car elles empêchent notre épanouissement.

Pour quitter la dynamique de survie et réinvestir le flow de la vie, il est nécessaire de contempler nos peurs, de dialoguer avec elles et de nourrir la confiance là où il y eu rupture.



Et si la peur nous enseignait la confiance?


Et si écouter cette émotion, c'était se donner l'autorisation de se sentir vulnérable et de découvrir comment reprendre confiance en soi?




Et si tu t'offrais quelques instants pour prendre une grande inspiration?

Une grande expiration........ et laisser résonner ces 2 phrases en toi


Qu'est-ce qui s'éveille, se révèle?


Si des larmes coulent, c'est ok. Les émotions (e motion - énergie en mouvement) circulent. L'eau a besoin de circuler. Lorsque l'eau peut se remettre en mouvement, lorsque une émotion est accueillie, elle peut ensuite s'évacuer par des larmes (sans pour autant que ça soit de la tristesse).


Pour ma part, je suis de plus en plus convaincue que la peur, mes peurs sont de grandes enseignantes et qu'elle me montrent où réinvestir ma confiance pour avancer paisiblement.


Je te partage un fleurissement que j'ai réalisé en cours d'écriture de ce partage. Une cueillette de mon jardin qui s'est ordonnée autour de ma nana " ancrage & confiance & détente" , une nana modelée dans de l'argile lors de la pleine lune du 29 mars 2021.


Pour moi ce fleurissement est une manière d'aller au contact de mes peurs avec douceur, en évitant de passer en force et d'activer en rafale mes systèmes de défenses. Un auto-soin comme un gros câlin, un baume de guérison sur mes peurs.



Je faciliterai ces auto-soins récréatifs tout au long de l'été :-) des moments récréatifs qui seront annoncés tout prochainement.




Au plaisir de semer des graines de compréhension dans ton intériorité,


et libre à toi de les arroser si elles font écho en toi,


car après tout, tu es la jardinière de tes terres.




Je te souhaite d'être présente à ton présent



Carole










un partage en date du


vendredi 29 avril 2022

Nouvelle lune - 1j

printemps de la terre

au cours de la 5ème saison qui nous emmène vers l'été

j6 de mes lunes