le blog

un espace pour tisser l'invisible

un espace pour nourrir la magie sur Terre

Planter une tomate, une manière parmi d'autres

Aujourd'hui je te propose ma manière de confier à la terre mes plantons de tomates.


Je te propose une façon de faire, à toi de ressentir si elle résonne avec toi, à toi d'expérimenter et de trouver ton propre style.


- Arrose abondamment ton planton pour que la motte soit bien humide et qu'il puisse sortir facilement de son pot


- Creuse un trou suffisamment profond pour que ton planton soit enterré juste en dessous des 2 premières feuilles.

Les petits poils sur le bout de la tige qui sera enterré vont se transformer en racines et permettre l'ancrage puis l'épanouissement du planton


- Ajoute une belle poignée d'orties hachées. Si tu te demandes pourquoi ajouter des orties, la réponse se trouve dans l'article "prévenir et/ou guérir".


- Ajoute une poignée de compost ((j'utilise le Lombritonus de chez Gerber) dans le trou



- Dépose délicatement ton planton dans le trou

visualise le au moment de la récolte de ses premières tomates :-)

apporte lui tout ton amour et ta confiance

et confie-le à la terre (le résultat ne dépend pas de toi, c'est le moment de lâcher-prise !)


- Arrose abondamment (sans mouiller les feuilles, la plante boit par ses racines ( ;-) à mon fils, je lui dis que la bouche de la plante se trouve au contact de la terre)). Le fait de beaucoup arroser au départ, puis de peu arroser jusqu'à l'arrivée des premiers fruits va permettre à la plante de développer ses racines en profondeur. Elle sera ainsi moins vulnérable à la sécheresse.


- Recouvre de terre et tasse bien


- Plante le tuteur


- Sème des plantes compagnes au pied de la tomate, comme du basilic, des tagètes



- Paille le sol avec de la tonte de pelouse séchée ou n’importe quel autre matériau qui empêchera le sol d’être nu. Cela va permettre de limiter l’évaporation et de prendre soin du sol 😊


- Ajoute la doudoune et laisse-la faire son œuvre jour et nuit jusqu'à ce que la plante de tomate soit devenue si grande qu'elle demande à être libérée de sa doudoune


la doudoune DIY que j'utilise depuis plusieurs années est un voile en textile blanc (ça s'achète sous forme de tubes/tunnels de 15m de long à couper selon l'envie) que je dépose sur une petite cage réalisée avec de la bordure grillagée également coupée sur mesure.


Ces petites cages ont été la solution que j'ai trouvé pour cultiver sereinement des tomates à 800m d'altitude et dans un lieu très exposé aux rafales de vent.



Voilà, c'est ma façon de faire ici & maintenant, à toi de ressentir si elle résonne avec toi, à toi d'expérimenter et de trouver ton propre style.


Au plaisir de semer des graines de compréhension dans ton intériorité,

et libre à toi de les arroser si elles font écho en toi,

car après tout, tu es la jardinière de tes terres.


Carole


vendredi 07.05.2021