le blog

un espace pour tisser l'invisible

un espace pour nourrir la magie sur Terre

Tu fais quoi si tu regardes pas la télé?

A cette question qui m'a été posée, j'ai répondu "Je fais plein de choses"


d'ailleurs je n'ai jamais autant fait de choses depuis que je ne regarde plus la télé

je n'ai jamais autant avancé dans mon cheminement intérieur et extérieur

je n'ai jamais autant trouvé de sens à ma vie que maintenant


Il fût un temps, il n'y a pas si longtemps, je travaillais 8 heures par jour derrière un ordinateur, à cela s'ajoutait 3 heures de trajet. En prenant le train le matin je lisais le 20min et en rentrant le soir je m'écroulais devant ma télé pour me changer les idées avec le téléjournal puis une ou deux séries. Inlassablement je répétais cette habitude jour après jour ( avec quand même les séries changeaient en fonction des jours de la semaine ;-)).


Puis un jour mon petit frère a eu son accident. Nous n'avons pas rencontré de Dr House, ses lésions à la tête étaient irréversibles. Alors qu'il était encore dans le coma, la presse est venue quémander des infos. Ces charognards sont repartis bredouille en disant qu'ils ne faisaient que leur métier. Le lendemain le Blick annonçait déjà mon petit-frère comme mort en publiant une photo de lui faisant la fête, une photo copiée/colée depuis son compte facebook. Mon cerveau ne comprenait pas, je sortais des soins intensifs, il était encore chaud, donc "vivant" pour mes sens. Pour la presse il n'y avait pas de nuance entre la mort cérébral, et l'étape suivante, le débranchement du respirateur ou le don d'organes.

Quand un évènement qui te touche est repris en gros titre sur la manchette de la caissette à journaux, quand l'accident d'un membre de ta famille passe aux titres du téléjournal, l'actualité prend alors une autre tonalité, une autre saveur.

Le procès qui a suivi et qui a duré 6 ans pour conclure sur un homicide par négligence n'avait rien à voir avec les Experts, Cold Case ou toutes autres séries policières.


Cela fait 8 ans que je ne lis plus les journaux,

cela fait 2 ans que je ne regarde plus le téléjournal ni les séries

cela fait 1 année que je n'ai plus facebook sur mon téléphone


Pour mon plus grand bien, je consomme l'actualité à la demande en choisissant des canaux qui respectent ma sensibilité, des canaux qui sont porteur de sens, des canaux qui me vivifient plus qu'ils ne m’anesthésient.


je consomme l'actualité par "portions" digestes en leur accordant un temps d'intégration


et je me porte de mieux en mieux :-)

j'ai la sensation de m'être reconnectée à l'essentiel et de pouvoir agir sur mon environnement à mon échelle, j'ai la sensation d'être revenue actrice de ma réalité




et toi,

qu'en est-t-il pour toi?

regardes-tu la télé?

lis tu-les journaux?

est-ce que ton smartphone est devenu le prolongement de toi même?


Consommes-tu les médias sur demande avec une intention posée à l'avance?

Ou consommes-tu les médias simplement pour occuper ton temps ou distraire ton mental?


Est-ce que ça te vivifie?


Si ce n'est pas le cas, il t'appartient de permettre à tes habitudes d'évoluer ou de stagner, sachant que tout est juste, car nous faisons toujours du mieux que nous pouvons avec les ressources, les circonstances et les résistances de l'instant présent.






J'ai envie de te partager une série de 4 films que je me suis proposée de regarder au courant du mois de février. Des films qui ne laissent pas indifférents, des films à la confluence de la science, de la philosophie et de la spiritualité.


Si suite à cet avant goût, tu ressens le besoin de voir les films dans leur globalité,

pour accéder au 4 films , c'est via ce lien:

https://tv.inrees.com/video/chaos-harmonie-film

tu tomberas sur une popup qui te proposeras de t'inscrire. Tu peux la fermer et accéder aux films



Ces films nécessitent un ancrage lors de leur visualisation et un temps d'intégration par la suite.




Au plaisir de semer des graines de compréhension dans ton intériorité,

et libre à toi de les arroser si elles font écho en toi,

car après tout, tu es la jardinière de tes terres.



Je te souhaite d'être présente à ton présent



Carole