Blog

Quelques préparatifs avant la mise en terre d'un plant de tomate

Je vous propose, vous disposez


A vous de voir ce qui résonne pour vous,

ces partages sont issus de mes expériences heureuses et moins heureuses au fil des années au jardin


- Choisir si possible l'emplacement le plus ensoleillé de votre jardin


- Prévoir suffisamment d’espace entre les tomates pour que l’air puisse circuler facilement lorsqu’elles auront atteint leur taille adulte (plantées trop serrées, l’humidité et les maladies s’installeront et se propageront)


- Prévoir de planter vos tomates proches de plantes favorables comme par exemple basilic, carotte, oignon, persil, pois, sauge, bourrache, souci (cette méthode s’appelle le compagnonnage). Eviter si possible fenouil, pomme de terre et chou.

Lorsqu’il fera plus chaud vous pourrez planter au pied de votre tomate du basilic et une tagète (appelée également œillet d’Inde). Il paraît que le basilic rendrait les tomates plus goûteuses, et les tagètes protègent le système racinaire de la tomate.


- Eviter de planter 2 années de suite vos tomates au même endroit. L’idéal est de faire valser les variétés année après année selon le principe de la rotation des cultures pour ne pas épuiser le sol.


- Si vous avez des échalas en fer que vous avez déjà utilisés l’année passée, les nettoyer à l’eau de Javel pour enlever d’éventuels résidus de maladies (prévenir vaut mieux que guérir)


- Prévoir une doudoune (sac en toile blanche qui se trouve facilement dans les jardineries) par tomate. Si vous en prenez soin, ce voile pourra être utilisé plusieurs années de suite.


- Planifier la plantation en respectant le calendrier lunaire. Cette année les dates super favorables à la plantation des tomates, poivrons et courges sont le vendredi 29 mai, et le samedi 30 mai. Et si ce n'est pas possible, mettre tout votre amour dans vos gestes, ça peut être plus puissant que la lune si vous y mettez tout votre coeur!


- Essayer de planter vos tomates plutôt en fin d’après-midi, lorsque l’énergie de la plante commence à redescendre dans la terre.


- Plus vous aurez de variétés différentes plus vous réduirez le risque de contagion lors des maladies, car les différentes variétés n’ont pas toutes les mêmes sensibilités aux maladies



- Cueillir des orties (avec des gants !). Elles poussent comme la mauvaise herbe le long des routes ou des petits cours d’eau. Les orties sont des concentrés de vitalité qui fortifieront votre tomate qui sera moins vulnérable aux maladies. Il faut prévoir une belle poignée d’ortie fraîche par planton de tomate.



Amusez-vous!


Carole




Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

----