le blog

un espace pour tisser l'invisible

un espace pour nourrir la magie sur Terre

Petit bilan à la sortie de l'hiver

En fin d'année passée, je vous annonçais le retrait de Graines de terriens dans ses racines.


Tout au long de 2020 j'ai reçu passablement d'enseignements sur la dynamique du cycle, la roue de l'année, les rythmes et alternances qui nous animent en tant qu'humain, les rythmes et alternances qui nous animent en tant que femme.


Pour que ces enseignement ne restent pas uniquement théoriques, et qu'ils puissent être intégrés, je me suis faites un proposition en fin d'année: Et si je ralentissais? Et si je me proposais de m'arrêter? Et si je me proposais d'être à l'image de la nature?


Une oeuvre réalisée par Jessica Boehman, "Bedtime Stories," 2013



Cette peinture a été un véritable déclic. D'abord séduite par cette représentation, j'ai ensuite pris un peu de recul et je me suis rendue compte que cette image montrait effectivement l'hibernation hivernale, qu'elle montrait effectivement le retour au cœur de la Terre, mais que la jeune fille avait trouvé le moyen malgré tout d'être active par sa lecture et sa source de lumière.


Et alors une petite voix m'a soufflé: Et si tu remisais les livres dans la bibliothèque et que tu te laissais surprendre par les trésors de l'hiver? Et si tu te laissais surprendre par les trésors enfouis tout au fond de toi, tu sais, ces trésors cachés derrière les dragons et autres terreurs?


"Prise de note" lors de la webconférence de Maïtie du 29.12.2020 sur les nuances du cycle menstruel

(ici l'hiver) avec comme titre "comment traverser sereinement vos peurs pour alléger la période de vos menstrues"



Les quelques kilos de livres que j'étais allée chercher à la médiathèque sont retournés à la médiathèque sans être lus, et mes livres personnels sont restés sur leur étagère, à l'exception de 3 d’entre eux.


Je me suis offerte des feutres dorés et des feutres à calligraphie et des feuilles A4 avec un grammage plus élevé que d'habitude et j'ai commencé à écrire, gribouiller, dessiner, noter tout ce qui me passait dans la tête, tout ce qui avait envie d'être exprimé, mis en lumière et en couleurs.

Autant vous dire qu'après 3 mois au rythme de l'hiver, c'est juste impressionnant toute la richesse intérieure qui n'attendait que que je me pose et que je lui laisse de l'espace.



Me voilà au début du printemps avec:


- un calendrier DIY qui contient les étapes et dates importantes de cette année pour avoir moins la tête dans le guidon

- un calendrier énergétique DIY qui compile la sagesse de plusieurs oracles pour me soutenir au fil des mois

- une roue de l'année avec les dates clés en lien avec la lune et le soleil

- un "oracle" DIY bricolé et affiné au fil des cycles à partir du livre "LA FEMME OPTIMALE" de Miranda Gray

- un recueil de mantras avec tout un cahier de croquis et de sujets d'écriture issus du programme des 30jours de méditation avec Jenna Blossoms

- et beaucoup beaucoup de notes, croquis, dessins sur mes envies en attente de réalisation




Et pourtant,

RALENTIR est pour moi extrêmement difficile,

ne pas FAIRE est pour moi un réflexe à alchimiser dans chacune de mes cellules


Et pourtant,

à force de m'être proposée de ralentir tout au long de l'hiver, j''ai pris goût à ce nouveau rythme :-)


et je constate que j'entre avec légèreté et joie dans le printemps

alors que par le passé c'était toujours une saison que je redoutais,

j'arrivais épuisée de l'hiver et je ressentais que toute la puissance de la terre et de la nature se remettait en action, et que moi je n'arrivais tout simplement pas à suivre cette explosion d'énergie.


Cette année j'ai envie de poursuivre sur l'impulsion de l'hiver, cette saison que j'ai apprivoisé avec mon style, cette saison qui m'a invité à restaurer mes racines, à nourrir mes fondations, à régénérer mon énergie en profondeur. A moi de connecter avec la sagesse du printemps, la sagesse du renouveau.




Et toi,

comment te sens-tu à la sortie de ton hiver?




Saches qu'en tant que femme tu transites chaque mois par un hiver intérieur lors de la période de tes lunes, de tes menstruations.


Et donc, que chaque mois tu as la possibilité de bénéficier de la fonction régénérante de l'hiver.



Au plaisir de partager prochainement avec toi la magie du cycle menstruel que j'ai intégré durant cet hiver.



Au plaisir de semer des graines de compréhension dans ton intériorité,

et libre à toi de les arroser si elles font écho en toi,

car après tout, tu es la jardinière de tes terres.



Je te souhaite d'être présente à ton présent



Carole