Rechercher
  • Clés pratiques suite à l'atelier du 23 février

Apprendre à déchiffrer les emballages: un premier pas vers des choix éclairés


Étape 1: Prendre conscience du marketing

Pourquoi vaut-il la peine d'être attentif à ses choix alimentaires?

Au cours d'une vie, chacun d'entre nous consommerait en moyenne 50 tonnes

(soit 50'000 kg) de nourriture. Même si notre corps est extrêmement bien pensé par la nature, il est probable que sur le long terme les petites doses répétées d'additifs, de pesticides ou/et les grosses doses répétées d'aliments hautement raffinés et transformés puissent perturber le bon fonctionnement de notre organisme.

II y a cent ans, on trouvait environ 200 produits différents dans les magasins. Aujourd'hui l'offre a explosé et on en trouve plus de 40 000 dans un hypermarché.

Face à cette diversité tout relative, il n'est pas évident de choisir.

Face à cette offre déconcertante, le consommateur devient de plus en plus dépendant aux informations trouvées rapidement. Devant un rayon, il met en moyenne moins de 2 secondes pour choisir parmi les produits comparables. Pendant un temps si court, le consommateur se laisse guider.

Si vous ne choisissez pas, d'autres le feront pour vous.

Le premier pas vers des choix éclairés est probablement de prendre conscience de quelles manières vous être pris par la main lors de vos courses, comme par exemple:

- la porte tournante pivotant lentement ralentit votre pas dès l'entrée du magasin. En déambulant à ce rythme dans les allées, vous allez voir plus d'articles et en acheter probablement davantage.

- les chariots dans les grands centres commerciaux sont souvent surdimensionnés par rapport à vos besoins. Vous aurez tendance à ajouter quelques articles si vos commissions remplissent tout juste le fond de ce chariot démesuré.

- l'éclairage des différents secteurs du magasin est étudié pour faire ressortir la maturité des légumes ou le rouge de la viande. Souvent les tomates semblent bien moins appétissantes quand on les sort du sac à commissions une fois arrivé à la maison.

- la musique d'ambiance stimule les ventes et calme suffisamment vos nerfs pour que vous ne repartiez pas trop vite. La musique peut être adaptée au public selon le jour de la semaine et l'heure de la journée.

- l'odeur du pain frais vous chatouille les narines et vous donne faim? L'installation d'un laboratoire de boulangerie ou seulement d'un petit four cuisant des pâtons surgelés sert entre autres à créer une ambiance artisanale pour vous vendre des produits de masse standardisés.

- les allées dans les nouveaux supermarchés sont conçues avec une largeur optimale: pas trop larges pour ralentir votre progression, et pas trop étroites pour éviter les collisions qui diminuent les actes d'achats.

- et si vous ne trouvez pas tout de suite la sortie, ce n'est pas parce que vous avez des problèmes d'orientation, mais plutôt parce que le magasin est conçu de manière à vous faire visiter un maximum de rayons stratégiques.

- les emballages sont conçus avec soin: une couleur claire et des lignes fluides attirent les femmes et donnent une impression de légèreté, de minceur. Des couleurs sombres et des lignes droites signalent Ia force. L'or ou l'argent avec du noir et un design sobre donnent une allure haut de gamme "justifiant" un prix élevé.

- de temps en temps, les emballages de vos produits habituels changent pour être «rajeunis», mais également pour vous inciter à découvrir et acheter d'autres produits. Actuellement la tendance est au "greenwashing", qui consiste à mettre du vert et du papier kraft un peu partout pour donner un look naturel à un aliment dont la recette est loin d'être "naturelle".

- la place des produits dans les rayons n'est pas anodine. Les produits bien en vue et à portée de main sont en général les produits de marque ou de luxe, ceux qui sont souvent les plus chers. Les produits moins chers sont souvent tout en bas du rayon, parfois tout en haut, mais toujours plus difficiles d'accès: il faut faire un petit effort pour les atteindre.

- les emballages multiples d'aliments sucrés ou de grignotages salés incitent à en consommer davantage, et donc à ingurgiter des calories vides qui n'apportent que trop peu d'éléments nutritifs comme les fibres, les vitamines ou les minéraux.

- les actions vous sautent aux yeux à cause de la couleur rouge/orangée utilisée abondamment et parce qu'elles sont souvent placées à des endroits stratégiques, parfois carrément au milieu de votre chemin. Elles peuvent être intéressantes si vous composez vos menus en conséquence, mais elles sont aussi là pour vous faire mettre dans le caddie de nouveaux produits que vous n'auriez peut-être jamais achetés ou dont vous n'aviez même pas besoin.

- les dégustations vous donnent l'impression qu'on s'occupe bien de vous et rendent l'ambiance sympathique. Vous aurez envie de retourner dans ce magasin chaleureux. Pourtant, elles sont aussi organisées pour vous faire découvrir et acheter de nouveaux produits dont vous n'avez pas forcément la nécessité.

- et les minis consommateurs ne sont pas oubliés:

Du mini-chariot aux emballages décorés avec les héros du moment, en passant par les emplacements à la hauteur des petites mains ou les collections de points pour les peluches ou cahiers pédagogiques, les enfants sont une cible privilégiée du marketing parce qu'on sait qu'ils influencent les choix familiaux. Mieux vaut faire ses courses sans les enfants... ou prendre le temps, et avec patience, de leur apprendre à résister aux tentations des friandises ou des produits conçus pour leur plaire. Ainsi, 62% des enfants français âgés de 8 à 14 ans demandent à leurs parents d'acheter ce dont ils ont vu la pub à la télé, et 91% d'entre eux obtiennent satisfaction. Selon une observation autrichienne, dans la moitié des cas les parents ne sont même pas conscients qu'ils obtempèrent aux désirs de leurs enfants. Et vous?

- la carte client vous lie à la chaîne de magasins et sert à analyser vos comportements d'achat pour rendre la publicité plus personnalisée. Ne soyez plus surpris si par le plus grand des "hasards" les réductions imprimées sur votre ticket pour vos prochains achats correspondent aux produits que vous avez l'habitude de consommer.

- la publicité sous forme de magazine qui arrive chaque semaine dans votre boîte aux lettres. Au rythme des semaines et des saisons ils pensent à vous et devancent "vos" besoins et "vos" envies.

- ...

Il n'est donc pas inintéressant d'être attentif à toutes ces manières de vous accompagner lors de vos courses.

Dans les prochains articles, vous apprendrez à:

- retourner les emballages pour rechercher les informations vraiment pertinentes

- avoir une attitude critique face aux labels

- vous ouvrir à d'autres manières de faire vos courses

afin de renforcer votre pouvoir de consommateur et de vous accompagner dans des choix éclairés.

Bon appétit! Carole

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sources:

- mes 5 ans d'expérience dans la réglementation alimentaire

- livre: FRC - Bien Manger à Petit prix (épuisé, par contre il est toujours disponible en prêt à la médiathèque de Sion)

Images:

http://media-cache-ak0.pinimg.com/236x/4b/9a/c9/4b9ac937c9a6dd23b4a58100171ba969.jpg

http://blogs.henrico.k12.va.us/21/files/2013/04/pop-art-feature.jpg

http://www.chrissiewebber.co.uk/wp-content/uploads/2015/06/performance-management-consultant.jpg


33 vues

Graines de terriens

Accompagnement holistique

079 712 26 85